berger blanc suisse, prix, élevage, caractère, origine, education, santé

Vous envisagez d’adopter un berger blanc suisse ? Notre élevage Blood Reina est spécialiste de cette
race depuis plusieurs années. Nous mettons à votre disposition des chiots BBS issus de grandes
lignées russes. En tant qu’éleveur de bergers blancs suisses, nous apportons tout notre amour et
notre passion pour vous permettre d’acquérir un chiot adapté à votre mode de vie. Entre chien de
famille ou chien de travail, le berger blanc suisse est un chien polyvalent, intelligent et très proche
de son maître.

L’origine du berger blanc suisse
L’arrivée d’un chiot à poil blanc dans la portée d’un berger allemand était habituelle avant l’application d’un nouveau standard imposé dès 1933 par le régime politique totalitaire allemand de l’époque. Ainsi, seul le berger allemand de couleur de poil noir, gris ou feu a été autorisé et notre petit berger blanc n’a eu aucune chance de survivre. 

Les Américains ont, de leur côté, poursuivi l’élevage des bergers blanc suisse acceptant tant le poil blanc que le poil classique du berger allemand au sein de portées et ont heureusement participé au sauvetage de cette race. 

Appelé « berger allemand blanc » puis « berger américain », certains éleveurs se sont intéressés à la mise en place d’élevages consacrés uniquement au berger blanc, créant, de ce fait, une race à part entière. 

Notre berger blanc suisse a fait l’objet d’âpres batailles entre les éleveurs et les adeptes du berger allemand qui ont mis de nombreux obstacles quant à la reconnaissance de la race. Ce n’est qu’en 2002 que la Suisse permet enfin la légitimation du chien, après avoir déposé un dossier auprès de la FCI qui l’a accepté. 

Nommé berger blanc suisse en hommage à ce pays ayant défendu la race, cette nouvelle dénomination a officiellement remplacé les anciennes. Les Américains et les Canadiens poursuivent parfois l’appellation de « berger allemand blanc » et autorisent toujours les mariages entre bergers allemands classiques possédant le gène blanc dans leurs lignées.

La France a reconnu la race du berger blanc suisse en 2003, autorisant ainsi la création d’un club de race et l’inscription des chiots blancs au LOF.

Adopter un berger blanc suisse, oui, mais…
Il est souvent très tentant d’adopter un berger blanc suisse pour la beauté de sa robe, son élégance et la classe naturelle qu’il dégage. En tant qu’éleveur de bergers blancs suisses et de berger américain miniature, notre rôle est de vous remettre le maximum d’informations sur la race. Cela va vous éviter d’acquérir un animal non adapté à votre style de vie ou qui vous demandera un investissement en temps que vous n’avez peut-être pas.

La beauté d’un chien ne fait pas tout ! Avant de choisir votre futur animal de compagnie, vous devez prendre en compte les besoins de cette race, sur le plan de sa santé et de son éducation. Le berger blanc suisse est un grand chien qui demande : 

  • un jardin et de l’espace ; 
  • une sortie quotidienne ; 
  • une inscription en club canin pour son éducation ; 
  • un brossage régulier et un entretien de son poil hebdomadaire ; 
  • une attention particulière de la part de son maître ; 
  • une vigilance éventuelle avec les enfants en bas âge ; 
  • une alimentation de qualité pour éviter les problèmes digestifs.

Une fois ces critères connus, prenez contact avec un éleveur qui pourra estimer, en votre compagnie, si votre rythme de vie, votre famille et votre logement correspondent bien à ses besoins. 

Il est hélas ! devenu courant que la boule de poils blanche offerte à Noël se retrouve abandonnée à Pâques une fois que le chien ayant grandi et n’ayant reçu aucune éducation. La connaissance de son caractère est obligatoire.

Le caractère du berger blanc suisse
Le berger blanc suisse est avant tout un chien intelligent, polyvalent et très sensible. Toute son éducation doit se faire en douceur avec une main de fer dans un gant de velours comme nous aimons la qualifier. C’est un très bon chien de famille qui apprécie le contact et le jeu, mais qui doit absolument recevoir une éducation.

C’est un excellent gardien attentif et vigilant et il peut également être un chien de travail s’il possède, par exemple, des aptitudes naturelles au troupeau.

Une éducation en douceur pour s’adapter à son caractère de grand sensible

Autrement dit, plus vous serez doux, patient et saurez vous affirmer avec tact et délicatesse, plus votre berger blanc suisse sera heureux de vous rendre service et d’être à vos côtés. 

Fuyez un club canin donnant des coups de collier, vous auriez un BBS peureux ou agressif ! Préférez une éducation positive en douceur à base de récompense ! 

Travailler l’attachement au maître

Le berger blanc suisse a une tendance naturelle à l’attachement au maître. Vous devrez donc lui apprendre à rester seul à votre domicile en pratiquant des exercices d’absence progressive. Une fois celle-ci acquise, votre chien supportera parfaitement une solitude de quelques heures sans problème. 

Un chien, quel qu’il soit, n’est fait pour rester seul à la maison ou même enfermé dans votre jardin. Une journée complète sans sortie ni visite est la principale raison de destructions d’intérieurs et de comportements anormaux.

Le berger blanc suisse et les sports canins

Votre BBS est un chien reconnu pour son intelligence. Vous pouvez donc pratiquer avec lui l’obéissance, l’obérythmée, l’agility, la recherche et le pistage et même le mordant, à condition que votre chien soit LOF et surtout bien dans sa tête.

Sportif, votre berger blanc suisse adorera vous accompagner lors de vos sorties jogging ou à vélo et accompagnera volontiers votre famille en promenade. 

La santé de votre BBS

Le BBS est doté d’une bonne santé. Les problèmes principaux peuvent être un système digestif assez sensible. Vous veillerez ainsi à lui donner des croquettes de qualité ou une alimentation à base de BARF si vous le désirez. Vous prendrez soin de vérifier, auprès d’un vétérinaire, la composition adéquate adaptée à son âge, à son poids et à son activité quotidienne. 

Comme la plupart des grands chiens, la race est sujette à la dysplasie des hanches et des coudes et à une sensibilité à certains médicaments (MDR1). Notre élevage Blood Reina pratique l’ensemble des tests et radiographies sur les parents de nos chiots pour limiter ces problèmes et vous assurer un animal de compagnie en parfaite santé. 

Nous testons également nos chiens sur le risque, entre autres, d’atrophie progressive rétinienne, maladie de von Willebrand (coagulation sanguine) et myélopathie dégénérative. 

L’entretien du berger blanc suisse entre BBS à poils mi-long ou BBS à poils longs

Son beau poil blanc mérite toute votre attention ! Outre le fait qu’il soit reconnu comme auto-nettoyant et ne nécessitant pas un lavage fréquent, votre berger blanc suisse doit être brossé régulièrement. 

Le berger blanc suisse peut être un BBS à poil court (généralement appelé mi-long) ou à poil long. Tout est une question de goût et d’esthétique du chien.

Prévoyez ainsi un brossage par semaine en temps normal. Celui-ci sera doublé, voire triplé lors de la mue se produisant deux fois par an, si vous avez choisi un BBS à poil long. Son poil ne fait pas de nœuds, malgré la présence d’un sous-poil épais dès lors que vous le brossez régulièrement.

Habituer votre chiot au brossage est une excellente chose. Il y prendra rapidement goût. 

Le standard du berger blanc suisse

Inscrit au LOF par l’éleveur, vous recevrez un pédigré provisoire pour votre chiot. Vous pourrez ensuite le confirmer lors d’une exposition canine se trouvant près de chez vous dès ses 12 mois. Acheter un berger blanc suisse LOF est donc la garantie d’avoir un chien généralement conforme au standard et qui passera son petit examen sans problèmes particuliers devant le juge. 

Le berger blanc suisse appartient au groupe 1 de la FCI : chien de berger et bouvier. Il y retrouve le berger allemand, le bouvier bernois, l’Australien et notre petit berger américain miniature, notre seconde race de cœur. 

La taille d’un BBS mâle est de 58 à 66 cm au garrot pour un poids de 30 à 40 kg. La femelle mesure 53 à 61 cm au garrot pour un poids de 25 à 35 kg.

Il doit posséder une dentition complète en ciseau et avoir une excellente pigmentation noire. C’est un chien élancé dont le dos doit être le plus droit possible qui porte une queue qui ne doit pas être enroulée ou portée sur le dos.

Son caractère doit être sociable, non agressif et non peureux. Ce sera là le succès de votre éducation. Il doit accepter d’être manipulé facilement.

Les bergers blancs suisses Blood Reina
Après vous avoir présenté la race du berger blanc suisse, arrêtons-nous quelques instants sur les conditions de vie de notre élevage de BBS Blood Reina. Nos chiens vivent en famille, bénéficient d’un entretien physique régulier. 

Nos portées de chiots BBS sont sociabilisées (marchés, rencontres canines, bruits de la maison, etc.) pour une intégration parfaite dès leur arrivée dans votre foyer. 

N’hésitez pas à vous renseigner sur les portées disponibles et à nous préciser vos conditions de vie. Nous vous accompagnerons volontiers dans le choix et la sélection de votre futur chiot.