berger américain rouge merle

Berger Américain Miniature La Sensibilité médicamenteuse MDR1



berger australien maladies,
barriere hemato encephalique
male femelle sterilisation Maladies et test de santé chez le berger américain miniature
berger australien standard
multi drug resistance
chien porteur mutation Berger Américain Miniature La Sensibilité médicamenteuse MDR1
hanches dysplasie coudes
berger australien dysplasie

Berger américain miniature 

Berger Américain Miniature La Sensibilité médicamenteuse MDR1 « berger
chien
mdr
chiens
australien
medicaments
mutation
veterinaire
elevage
chiots
races
sensibilite
molecules
test
bergers
medicamenteuse
animaux
australiens
race
symptomes » « berger australien
bergers australiens
sensibilite medicamenteuse
mutation mdr
berger americain
americain miniature
mdr sensibilite
test adn
border collie
berger blanc
chien chat
mdr chien
australien sensibilite
blanc suisse
dysplasie hanches
races chiens
dysplasie hanche
clinique veterinaire
chiens porteurs
australien berger » « berger americain miniature
mdr sensibilite medicamenteuse
berger blanc suisse
berger australien sensibilite
anomalie oeil colley
australien sensibilite medicamenteuse
mdr berger australien
mutation mdr chien
sensibilite medicamenteuse mdr
medicamenteuse origine genetique
sensibilite medicamenteuse origine

statut genetique chien » « Colley
France
Paris
Rouen
Berger australien
Berger
Mdr
Aoc

 

La Sensibilité médicamenteuse :

Il s’agit d’une mutation génétique dans le gène MDR1 (Multi-Drug-Resistance 1) qu’on trouve chez les chiens de type colley et les races apparentées comme le Berger Américain. Cette mutation provoque une sensibilité à) certains médicaments antiparasitaires, anesthésiants ou des anti-diarrhéiques.

Lorsque le chien porteur de cette mutation ingère certains médicaments, ces derniers s’accumulent dans le cerveau et provoquent une neurotoxicité et entrainent les symptômes suivants :

  • Pupilles dilatées,
  • Vomissements ;
  • Tremblements et convulsions ;
  • Troubles locomoteurs ;
  • Hypersalivation ;
  • Coma et éventuellement mort de l’animal par dépression respiratoire.

Cette sensibilité ne pose pas de problème à votre mini Aussie si vous appliquez le principe de précaution en l’éloignant de ces substances actives.

Il est toutefois fortement recommandé d’effectuer le test ADN appelé test MDR1 qui permet de détecter cette mutation afin de :

  • Adapter la prescription avec un traitement sans danger pour l’animal ;
  • Connaitre le statut génétique du chien et adapter ainsi les accouplements afin d’éviter la naissance de chiots atteints.